Comment bien choisir sa planche de bodyboard ?

Leonard Haye Conseils Matos Commentaire: 0 Frappé: 97

ll existe une multitude de caractéristiques pour une planche de bodyboard. Celles-ci peuvent s'avérer complexes lors du choix de votre planche et c'est pourquoi nous vous donnons dans cet article tous les éléments nécessaires pour trouver votre Magic Board. 

Pour la pratique du Bodyboard, vous avez le choix entre plusieurs tailles et différents composants (core, stringer...).

Vous devez donc choisir une planche en fonction de votre gabarit, votre niveau de pratique, et la température de l’eau. Le premier choix concerne la taille de votre planche :
Dans le critère du gabarit, le poids prime sur votre taille pour vous assurer une bonne flottabilité. Une petite planche vous apportera du contrôle dans vos manœuvres, sera moins rapide et vous permettra de progresser. Une planche plus grande vous procurera vitesse et projections mais pourra occasionner des « pertes de contrôle » selon la taille et le creux des vagues.

Ensuite votre niveau de pratique (débutant dans les mousses ou expert) intervient également. Vous pouvez vous référer au tableau ci-dessous à titre indicatif :

Par exemple, pour 180 cm et 70kg vous avez le choix entre 40.5 / 41 / 41.5 selon votre niveau. 

Ensuite vous avez le choix des composants et options (Core, nombre de stringer, mesh ...)

Ce choix est plus déterminé par votre niveau et la température de l’eau. Les températures chaudes ont tendance à ramollir le noyau (Core) de votre planche et inversement le froid va la rendre plus rigide.

En Europe, de manière générale, si vous êtes débutant ou pratiquant occasionnel, les noyaux PE ou NRG+ sont recommandés. Pour les riders réguliers, le core PP offre plus de rigidité (donc plus de longévité) et plus de vitesse. L’idéal étant de le combiner (PP) avec un stringer (tube en carbone) interchangeable (ISS) afin de vous adapter aux conditions (températures et taille des vagues).

A noter que le mesh, placé sous la planche entre le slick et le core participe aussi à la rigidité de la planche. Son effet est moins direct, mais il est plus efficace en torsion.

Pour conclure, votre choix dépend de votre pratique et votre matériel évoluera avec vous. Vous pourrez aussi bien vous constituer un quiver qui vous permettra de choisir votre planche selon les conditions ou n’avoir qu’une seule planche la plus polyvalente possible (PP+ISS).

Aujourd’hui toutes les marques développent leurs propres shapes et leur système de rigidification (Core, Stringer, radial flex, PFS, Full Torsion, Infinity Flex Frame...) et leurs produits évoluent afin de vous satisfaire et de répondre à vos exigences.

L’objectif final étant de prendre un maximum de plaisir quel que soit votre niveau.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre